Chroniques·Coups de cœur

chronique + coup de cœur ; Divergente (tome 3), Veronica Roth

amd2

Éditions Nathan • 16,90€ • 464 pages

RésuméLe régime des factions a laissé place à une nouvelle dictature. Tris et ses amis refusent de s’y soumettre. Ils doivent s’enfuir. Mais que trouveront-ils au-delà de la Clôture? Et si tout n’était que mensonge?


🗡 Chronique du tome 1
🗡 Chronique du tome 2

Mon avisÇa y est, j’ai enfin fini la trilogie des Divergente! Contrairement aux deux autres tomes, je vais sûrement te surprendre en te disant que j’ai plus qu’aimé le troisième, qu’il fait désormais partie de mes coups de cœur, et que sa fin m’a laissée tellement perplexe et émue que je regrette de ne pas avoir plus fait durer cette lecture… Dans cette chronique, je vais t’expliquer quelles sont les raisons de ce coup de foudre littéraire!

Tris et Quatre. Quatre et Tris. J’aime ce couple de tout mon petit cœur, et toutes les choses qu’ils ont vécue ensemble dans ce tome 3 n’ont fait que renforcer cette certitude que j’ai qu’ils sont devenus l’un de mes couples fictifs favoris! Ce que j’apprécie énormément dans Divergente, et ce depuis le premier tome, c’est la façon que l’auteure a de rendre des scènes émouvantes aussi poignantes et touchantes, sans pour autant tomber dans la niaiserie et la romance de bas étage. On se retrouve dans des situations quasi oppressantes tant elles sont fortes à lire, à vivre ; je me suis sentie tour à tour en colère, trahie, triste, désespérée – tout ça selon le point de vue auquel se prêtait la narration, Tris ou Quatre.

Car oui, en voilà un autre de super bon point : l’alternance des points de vue entre nos deux amoureux Divergents! C’était exactement ce qu’il me manquait pour que je voie Divergente autrement que comme une « simple » bonne série : un autre narrateur qui donne au récit de Tris une dimension plus torturée, plus violente, plus mystérieuse. Quatre est selon moi l’un des meilleurs personnages de la littérature, et j’étais vraiment à deux doigts de vénérer Veronica Roth pour l’avoir créé, et pour lui avoir laissé une chance de s’exprimer et de donner à sa trilogie ce qui lui manquait : une vision de cet aspect tortueux que peuvent avoir les sentiments humains. Pour moi, Tris représente la douceur et l’humanité de la série, alors que Quatre se situe plutôt du côté de la peur et de la force brute avec tout ce qu’elle implique.

Quant à l’histoire… Wow, quel dénouement juste incroyable! D’habitude, j’arrive toujours plus ou moins à deviner comment une série se termine, après quel événement se posera le point final ; avec le dernier tome de Divergente, je me suis littéralement pris une claque! L’auteure nous balade de catastrophe en catastrophe, de mystère en mystère, et finit par nous donner la clé de tout ça en nous mettant directement au pied du mur, sans qu’on puisse s’attendre à quoi que ce soit… Les livres qui nous réservent des surprises de ce genre font partie des meilleurs, et c’est vraiment rare lorsqu’une œuvre parvient à me faire cet effet-là!

Pour finir, je dirai que Divergente fut une magnifique découverte, qui m’a fait réfléchir sur énormément de choses, notamment concernant notre société actuelle. Des personnages émouvants et vrais, des situations complexes et remettant en cause la vie de tous, un monde post-apocalyptique qui pourrait très bien devenir le nôtre : Divergente a tout d’une très grande dystopie comme je les aime, avec du drame, de l’amour et encore une petite couche de drame par-dessus pour faire bonne mesure!

fraise


Ma note

5Naturellement, c’est donc un beau 5/5 que j’accorde à ce dernier tome! Maintenant, il me reste le tome hors-série consacré à Quatre, que j’ai réussi à trouver en VO… Hâte de voir ce que ça donne, mais j’ai un peu peur d’être déçue comme avec (presque) tous les hors-série que j’ai lus…


Et voilà, c’était donc ma dernière chronique concernant la trilogie Divergente! (ou, du moins, la série principale!) J’hésite encore à aller voir le troisième film qui sort en Mars, je ne sais pas si je vais vraiment réussir à l’apprécier vu comment ils ont massacré certains éléments importants présents dans les livres… Mais bon, je verrai bien!

Sur ce, je te souhaite une bonne fin de semaine! ♡

Sans titre-1

Publicités

Une réflexion au sujet de « chronique + coup de cœur ; Divergente (tome 3), Veronica Roth »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s