Chroniques·Coups de cœur

chronique + coup de cœur ; Les Royaumes de Feu (tome 1 : La Prophétie), Tui T. Sutherland

ijuu

Éditions Gallimard Jeunesse • 16€ • 400 pages

RésuméUne terrible guerre divise les royaumes du monde de Pyrrhia. Selon une mystérieuse prophétie, seuls cinq jeunes dragons nés lors de la Nuit-la-plus-Claire pourront mettre fin aux combats et apporter la paix. Mais les élus, Argil, Tsunami, Gloria, Comète et Sunny, rêvent de voler de leurs propres ailes plutôt que d’accomplir leur destin…


Mon avisJe te l’ai présentée dans mon article sur mes séries littéraires préférées : Les Royaumes de Feu est l’une des trois heureuses élues, et j’ai décidé de te présenter chaque tome un à un, sous forme de chroniques, pour te faire découvrir davantage chaque personnage! Chaque volume reprend le point de vue d’un des cinq dragonnets : le premier sera celui d’Argil, le second celui de Tsunami, et le troisième celui de Gloria. (Si je ne me trompe pas, le quatrième sera du point de vue de Comète, et le cinquième celui de Sunny!) Du coup, logiquement, je vais commencer par le premier tome aujourd’hui : La Prophétie, avec l’adorable Argil ♡

Comme tu le sais déjà, je suis une grande fan de tout ce qui a un rapport avec les créatures fantastiques : il suffit de lire le nom de mon blog pour s’en rendre compte! Alors, lorsque j’ai découvert Les Royaumes de Feu en me promenant par hasard dans un rayon livres, je n’ai même pas pris la peine de réfléchir deux secondes : ça parle de dragons? C’est écrit par Tui T. Sutherland qui est l’une des six auteures composant le pseudo Erin Hunter (La Guerre des Clans)? Banco, j’adhère avant même d’avoir ouvert le livre!

L’histoire démarre avec un prologue mystérieux, qui se déroule bien avant la naissance de nos fameux dragonnets. Dès le départ, l’auteure nous fait bien comprendre que le conseil À partir de 9 ans n’a jamais été aussi mal choisi : les personnages présentés sont des plus sombres, et on devine aisément que nos cinq dragonnets vont en baver pour accomplir la prophétie dont ils sont les éléments phares. Les barrières et les obstacles se posent, et, par la suite, on rencontre enfin les cinq protagonistes…

Argil se révèle être un véritable amour, un grand frère que chacun rêverait d’avoir (oui, bon, c’est un dragon, mais quelle importance, hein?). Dragonnet des Ailes de Boue, il est un peu le personnage typique qui attire immédiatement la sympathie et que l’on ne peut tout simplement pas haïr. Comme pour les autres, son œuf a été volé par les Serres de la Paix pour accomplir la prophétie des Dragonnets du Destin, et on a vraiment l’impression que c’est encore lui qui le vit le mieux des cinq élus : les trois choses qui pourraient lui poser problème seraient de ne pouvoir être avec ses amis, de ne pouvoir manger à sa faim, et d’être coincé avec l’une des trois gardiens, Crécerelle. Cependant, au fil des pages, on se rend peu à peu compte que la personnalité du grand frère du groupe est plus complexe qu’il n’y paraît : non, il n’est pas qu’un gros goinfre qui adore se rouler dans la boue, et c’est vraiment émouvant de le découvrir.

L’histoire en elle-même est pleine de rebondissements et de découvertes, ce qui fait de ce premier tome un véritable page-turner, qui tient en haleine du début à la fin. Il y a du drame, de la tristesse, et le fait que ce soit raconté du point de vue d’Argil rend tout ça encore plus puissant, car c’est un peu comme voir la cruauté du monde à travers une montagne de naïveté et de bons sentiments. Bien sûr, même si le royaume de Pyrrhia est ravagé par la guerre, toute l’histoire n’est pas désespérément triste et ne donne pas de penchant pour le suicide, rassure-toi! Encore un bon point pour ce premier tome : malgré les difficultés que rencontrent nos amis, il y a toujours une petite touche d’humour bien placée qui rend le tout plus léger! Il ne faut pas oublier que, même si le livre aborde souvent des sujets assez graves et déprimants, il reste avant tout un livre pour enfants! (Même si, très clairement, je ne l’aurais pas mis dans cette catégorie…)

Pour finir, je ne dirai qu’une chose : LIS-MOI CETTE SÉRIE IMMÉDIATEMENT! (Sauf si tu n’aimes pas les dragons, bien sûr… *pleure*)


Ma note

Je n’ai pas pensé à le faire pour ma première chronique, donc je vais le faire pour celle-ci : je vais noter le premier tome des Royaumes de Feu… avec des ailes de dragons! Vu que le nom de mon blog est quand même assez… disons, clair, j’ai choisi de faire pareil pour tout le reste, et donc de tout lier aux dragons! Je noterai donc mes livres sur 5 ailes de dragon!

*roulements de tambour*

5

Comment ça, c’est beaucoup? Peut-être que pour toi, oui, mais vu que je n’ai absolument rien à dire de négatif sur ce tome (ni sur les autres, d’ailleurs)… Comprends-moi, j’ai tellement de mal avec l’objectivité quand il s’agit de mes séries préférées! (Tu étais prévenu.e!)


Sur ce, je te laisse sur cette toute première note, et te dis à bientôt pour une nouvelle chronique! (Voire à lundi pour un nouveau C’est lundi, que lisez-vous?, que je n’ai pas eu le temps de faire cette semaine à cause des partiels…)

Bonne fin de semaine et bon week-end ♡

Sans titre-1

Publicités

9 réflexions au sujet de « chronique + coup de cœur ; Les Royaumes de Feu (tome 1 : La Prophétie), Tui T. Sutherland »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s