Chroniques

chronique ; Les Loups de Riverdance (tome 1 : Lucas), H.V. Gavriel

Les Loups de Riverdance 1

Éditions Milady7,60€ • 600 pages

01-resumeL’histoire d’amour impossible entre un loup alpha et un jeune homme au passé trouble. Lucas parcourt les États-Unis sans jamais oser poser ses bagages. Le jeune homme se sait traqué. Pourtant, lorsqu’il arrive dans cette petite ville des North Cascades, il ne peut s’empêcher d’espérer autre chose de la vie. Au point de baisser sa garde et de rester un peu trop longtemps au même endroit… Cependant le monde surnaturel n’est pas le seul à abriter le mal et le jeune homme va voir ses rêves de bonheur piétinés. Brisé, il est recueilli par Marcus. Un homme beau, fort, plus âgé, qui fait battre le cœur de Lucas. Mais Marcus est avant tout l’Alpha de la meute locale et lorsque le passé de Lucas le rattrape et que les cadavres commencent à s’empiler, la nature même du jeune homme va devenir un danger pour les loups…


02-mon-avisEt si on parlait de ma dernière GROSSE déception en date, tiens? 🙄 Pour le coup, je ne vais pas me gêner pour laisser ma frustration ressortir dans cette chronique, tant le livre dont je vais te parler dans les prochaines lignes m’a… exaspérée. 😤

Lorsque je me suis laissée tenter par ce titre lors de la #GrosseOP, j’étais pourtant persuadée qu’il avait tous les atouts nécessaires pour me plaire… J’ai bien vite déchanté, et ce dès les toutes premières pages. Je me suis retrouvée à devoir supporter un narrateur juste INSUPPORTABLE, un cliché ambulant à lui seul (particulièrement insultant pour la communauté homosexuelle, d’ailleurs), qui passe son temps à pleurer et à dire que « la vi c tro nul ». Moi qui m’attendais à suivre un jeune homme rendu plus fort par les épreuves, j’ai été cruellement détrompée! Sincèrement, je ne pense pas avoir déjà détesté un protagoniste masculin à ce point 🤐

Et ne parlons même pas de l’histoire! Je me suis rarement autant ennuyée. Les loups-garous promis par le titre et le résumé sont quasi inexistants, relégués au second plan au profit d’une intrigue incomplète sur des anges déchus et des démons… Aussi, les révélations étant faites au compte-gouttes, j’ai été profondément gavée alors que ça ne me dérange pas d’habitude. (En même temps, quand elles sont inutiles…) La romance entre Lucas et Marcus m’a également paru mal fichue, et je n’ai pas été attendrie une seule fois ‒ non, j’avais juste envie de baffer Lucas pour qu’il arrête de mentir et de chialer!

En bref : j’ai l’impression d’être passée TOTALEMENT à côté de ce bouquin. J’ai beau essayer de prendre le maximum de recul possible sur cette lecture, je n’arrive pas à lui trouver ne serait-ce qu’un seul point positif… J’ai détesté les personnages, soupiré à chaque page en découvrant la suite du récit, été dérangée par le style maladroit de l’auteure ‒ tu l’auras compris, je ne te conseille pas du tout ce premier tome, et ne serai pas assez bornée pour m’intéresser aux suivants.


03-ma-note

1


C’est vraiment exceptionnel que je sois aussi remontée contre un roman, surtout d’un genre que j’apprécie! 😰 J’ai le sentiment d’avoir perdu mon temps… et mon argent 😭

Publicités

2 réflexions au sujet de « chronique ; Les Loups de Riverdance (tome 1 : Lucas), H.V. Gavriel »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s