Chroniques

chronique ; L’Héritier des Draconis (tome 1 : Draconia), Carina Rozenfeld

L'Héritier des Draconis 1

Éditions Gulf Stream12,90€ • 336 pages

01-resumeDifficile de mener une vie paisible lorsque l’on a des flammes dans les yeux à la moindre crise de colère et que l’on donne vie aux images et sculptures de reptiles d’un simple regard… Ballotté de famille d’accueil en famille d’accueil depuis qu’il a été abandonné à la naissance, le jeune Elliott fait de son mieux pour dompter son tempérament de feu, malgré la sournoiserie de certains élèves de sa classe.

À quelques jours de son dixième anniversaire, une sphère lumineuse tombe du ciel tout près de chez lui. Accompagné de ses amis Tamara et Gédéon, Elliott découvre qu’il s’agit d’un passage vers un monde merveilleux, Draconia! Les enfants y font la rencontre de Gulliver, un gentil géant. Ce qu’il va leur révéler va changer la vie d’Elliott à tout jamais…


02-mon-avisTu le sais, j’adore lire des romans jeunesse! Avec eux, j’ai l’impression de replonger en enfance, accompagnée par des personnages souvent inexpérimentés et pleins d’attentes… 🤗 Si tu rajoutes à cela une intrigue basée sur une autre planète, et que tu saupoudres le tout d’une bonne dose de dragons ➤ tu obtiens le premier volume de L’Héritier des Draconis, une trilogie qui s’annonce juste époustouflante! 🐉

Déjà, je t’avoue être tombée amoureuse du format de ce livre 😍 Grâce à son aspect plus proche du carré que du rectangle, j’ai vraiment pu profiter à fond de ma lecture, avec un confort extra qui (je trouve) est difficilement égalé par d’autres séries 💙

En la commençant, je me suis d’emblée attachée à Elliott, un garçon adorable et émouvant qui n’a décidément pas eu une vie facile malgré son jeune âge… Sa vulnérabilité m’a fait immédiatement tomber sous le charme, et encore plus lorsque j’ai découvert ses pouvoirs qu’il peine tant à maîtriser… et à accepter! Heureusement que ses deux meilleurs amis sont présents pour le soutenir ; on a là un trio haut en couleurs qui apporte beaucoup de dynamisme à l’ensemble 💜 Malgré tout, quelque chose m’a perturbée dans sa « composition » : pourquoi faut-il toujours que ce soit deux garçons et une fille? 🤔

Une fois les divers éléments mis en place, l’aventure peut vraiment démarrer! Une sphère lumineuse va venir bouleverser la vie de notre protagoniste, et va l’emmener bien malgré lui dans l’univers enchanté de Draconia… son monde, celui auquel il est lié par le sang. La visite des contrées verdoyantes de ce royaume m’a beaucoup plu, tout comme les histoires contées par le gentil Gulliver sur ses origines, les menaces qui l’entourent, ses capacités… Ainsi, l’auteure a réussi à faire de ce tome introductif une immersion très complète et compréhensible au cœur de son imagination!

En bref : Draconia, en plus d’être un roman fantastique parfait pour les plus jeunes, parvient à créer un lien très fort avec d’autres grands titres du genre tels que Le Monde de Narnia, ou encore Harry Potter. J’ai passé un excellent moment en compagnie d’Elliott et de ses amis intrépides, et j’ai hâte de les retrouver dans le second livre de la série pour une nouvelle quête!


03-ma-note

4


Pour info, sache que ce fameux deuxième tome sera disponible en librairie dès le 28 Septembre! Tu t’en doutes, je ne tarderai pas à me le procurer… 😋

Publicités

2 réflexions au sujet de « chronique ; L’Héritier des Draconis (tome 1 : Draconia), Carina Rozenfeld »

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.