Chroniques

chronique ; Caraval (tome 1), Stephanie Garber

Caraval

Éditions Bayard (Jeunesse) • 17,90€ • 480 pages

01-resumeScarlett et sa petite sœur Donatella n’ont jamais quitté l’île où leur père, un homme cruel et tyrannique, les retient captives. À 17 ans, alors qu’elle est sur le point d’être mariée à un inconnu, Scarlett reçoit une lettre de Légende, le maître du jeu Caraval. Cette année, Caraval aura lieu sur l’île des Songes, et Scarlett est invitée! Depuis toute petite, elle rêve d’assister à ce jeu légendaire et fabuleux… Aidées par Julian, un mystérieux marin, les deux sœurs s’enfuient. Mais à leur arrivée sur l’île des Songes, Donatella est kidnappée par Légende. Scarlett entre alors dans Caraval avec Julian. Si elle ne retrouve pas sa sœur avant que les cinq nuits du jeu soient écoulées, celle-ci disparaîtra pour toujours…


02-mon-avisOups, il se pourrait bien que je sois sur le point de te parler d’une nouvelle déception… Car oui, figure-toi que je ne suis pas tombée sous le charme de ce bouquin, le premier tome de Caraval. J’avais énormément d’espoirs, pourtant, mais… pour être franche, je crois que c’était un peu trop.

D’emblée, j’ai dû faire face à un élément insupportable, et qui m’a par la suite gâché ma lecture à de nombreuses reprises : l’héroïne, Scarlett. Tu seras d’accord avec moi pour dire que ça partait plutôt mal, hein? Au bout de quelques chapitres seulement, je me suis rendue compte que, elle et moi, ça n’allait pas du tout le faire. Elle est trop nunuche, trop mêle-tout, trop geignarde, trop… trop tout, en fait. Après, je sais bien qu’elle n’a pas eu une vie facile, qu’elle a un père affreux et que sa solitude lui pèse ; mais c’est le cas de beaucoup d’autres protagonistes féminins, bon sang! L’auteure était-elle vraiment obligée d’en faire des caisses à ce point pour rendre tout cela crédible?

Et, à côté de ça, il y a les autres personnages, auxquels je n’ai décidément pas pu m’attacher. La sœur de Scarlett, Donatella, m’a fait grincer des dents à chaque passage où elle faisait une apparition, tandis que les figurants qui sont censés avoir des rôles cruciaux dans le déroulement de l’intrigue m’ont semblé tous assez fades, sans relief. En quelques mots : les personnages, et surtout le principal, m’ont tellement fait lever les yeux au ciel que j’ai fini par me détacher au maximum d’eux pour me concentrer sur le seul point positif de ce bouquin…

L’histoire. Un mélange de couleurs, de saveurs et de beautés qui m’ont fait imaginer un monde incroyable et fourmillant de détails! Pour le coup, Stephanie Garber s’est vraiment bien rattrapée, et m’a fait plonger au cœur de l’île du fameux Légende aussi sûrement que Lewis Carroll l’avait fait quand j’étais petite avec son Pays des Merveilles. Elle sait manier les mots avec dextérité, et c’est ce talent-là qui m’empêche d’être trop cruelle avec son œuvre…

En bref : Caraval reste pour moi une assez grosse déception, et ce malgré la qualité irréprochable du décor dans lequel évoluent ces satanés personnages. Leurs caractères m’ont tous déplu à un moment ou à un autre, je n’ai pu m’identifier à aucun d’entre eux, et je reste toujours aussi énervée par la stupidité de Scarlett et Donatella, qui n’ont à mes yeux rien à faire dans une histoire aussi bien pensée que celle-là.


03-ma-note

2


Voilà pour cette chronique peu glorieuse… Je m’excuse platement devant tous les fans de cette histoire 😅 Ne vous sentez surtout pas dénigrés par mon avis! 🙏

Je te souhaite une belle soirée! À demain 💙
Publicités

9 réflexions au sujet de « chronique ; Caraval (tome 1), Stephanie Garber »

  1. J’ai DÉTESTÉ l’héroïne moi aussi, et sa soeur n’a pas arrangé l’affaire. Heureusement, cela n’a pas réussi à gâcher le plaisir de ma lecture car l’univers et le style étaient super ! Mais mon dieu, j’avais envie de baffer Scarlett et Donatella tout du long 😅

    Aimé par 1 personne

  2. Pour ma part, j’ai beaucoup aimé ce livre mais je peux comprendre ton avis. Les personnages ne sont en effet pas le point fort du roman. L’univers a su m’embarquer en dépit de Scarlett qui n’est pas vraiment attachante… Je me pose la question du tome 2, sera-t-il dans le même univers qui a su me séduire ? Vu la fin, je doute et ça me fait un peu peur, car c’est vraiment Caraval et ses illusions constantes qui ont influencé mon ressenti très positif.

    Aimé par 1 personne

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s