Chroniques

chronique ; Celle dont j’ai toujours rêvé, Meredith Russo

autres livres

Éditions Pocket Jeunesse • 17,90€ • 320 pages

01-resumeAmanda Hardy arrive dans un nouveau lycée. Comme beaucoup, elle souhaite avant tout s’intégrer. Mais malgré sa popularité, un secret l’empêche de s’ouvrir vraiment aux autres. Sa rencontre avec Grant remet tout en question. Il est le premier garçon qui parvient à lui faire baisser sa garde. Alors qu’ils passent de plus en plus de temps ensemble, Amanda comprend qu’en se protégeant ainsi, elle passe à côté de sa vie. Elle sait qu’elle doit se faire violence et lui révéler qui elle est vraiment, mais elle est terrifiée à l’idée que cela le fasse fuir…

Celle dont j’ai toujours rêvé est un récit universel sur le fait de se sentir différent, et une fantastique histoire d’amour qui ne laissera personne insensible.


02-mon-avisEt si on parlait émotions, aujourd’hui? Prépare-toi, car le livre que je vais te présenter dans cette chronique ne va pas te laisser de marbre, loin de là… Celle dont j’ai toujours rêvé, c’est un peu LE roman de ce début d’année qui m’a le plus intriguée. J’avais une folle envie de le lire depuis son annonce, de découvrir le personnage d’Amanda et d’en apprendre plus sur la transsexualité. Avec lui, j’espérais développer ma compréhension à ce sujet… surtout que son auteure a elle-même vécu cette situation!

À peine quelques chapitres lus, j’avais déjà les larmes aux yeux. Amanda est tellement attachante, tellement touchante, que je me suis sentie profondément révoltée par la souffrance qui l’étreignait à chaque page! J’avais envie de prendre toute sa peur, tous ses doutes, et de la voir sourire, rire… vivre. Elle n’arrive pas à se sentir elle-même à cause du regard des autres, elle a l’impression que ses camarades lycéens la jugent constamment ; elle est certes en accord avec son nouveau corps, mais l’incompréhension de son entourage l’empêche de trouver le bonheur qu’elle mérite…

L’histoire se situe entre présent et passé : on suit à la fois la nouvelle Amanda et l’ancienne, nommée Andrew malgré elle. J’ai adoré suivre son parcours en tant qu’individu qui se cherche, et suis passée par toute la palette des émotions! Le style de Meredith Russo est assez maladroit, mais elle met une telle pureté dans ses mots que je n’ai pas pu m’arrêter de lire tant j’avais besoin de savoir si Amanda allait s’en sortir 😚

« Le seul avenir dans lequel j’existe, c’est celui où je suis une fille. »

Finalement, j’ai eu un petit coup de cœur pour Grant, le garçon dont notre héroïne va peu à peu tomber amoureuse. Il est si gentil et si vrai! Je me suis sentie très proche de lui, notamment grâce au fait qu’il n’imagine pas des personnes se sentant si mal dans leur corps qu’ils ont envie d’en changer… Il y a quelques années – et je l’avoue sans honte –, je n’aurais jamais imaginé cela non plus. Maintenant, j’essaie de comprendre, d’être au courant, afin de pouvoir aider et être à l’écoute des gens comme Amanda et Meredith Russo!

En bref : Celle dont j’ai toujours rêvé fait partie de ces romans sur la vie et la différence qui permettent de voir l’être humain sous un tout autre jour! Le côté maladroit et la pureté du style de l’auteure ont fait de cette lecture un moment inédit, plein d’émotions fortes 💜 Malgré tout, j’aurais aimé un approfondissement du passé d’Amanda, qui aurait permis selon moi de mieux la comprendre…


03-ma-note

4


Pour rappel, je serai demain au salon Livre Paris! Si jamais tu me croises, n’hésite pas à venir me faire un petit coucou si le cœur t’en dit 😘

Passe une bonne soirée! 😁
Publicités

Une réflexion au sujet de « chronique ; Celle dont j’ai toujours rêvé, Meredith Russo »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s