Autres

zoom ; L’Indé Panda

linde-panda

En Octobre 2016 paraissait le premier numéro d’un magazine original et 100% gratuit, qui s’est lancé le pari un peu fou de promouvoir plusieurs fois par an des nouvelles d’auteurs indépendants ⇢ L’Indé Panda! Au programme : douze nouvelles inédites exprimant chacune à leur manière le talent de chaque écrivain, tout en touchant à des thèmes aussi divers qu’intéressants…

ip1

Source : http://lindepanda.wordpress.com/

Tu t’en doutes, si je te parle de cette initiative aujourd’hui, c’est parce que j’ai lu ce fameux recueil, qui m’a été gentiment proposé par Cindy, membre de l’équipe des joyeux créateurs! Un grand merci à elle pour sa confiance et son enthousiasme, et surtout pour ce bon moment de lecture que j’ai passé aux côtés des auteurs sélectionnés 😊

linde-panda-1Une jolie illustration assez sobre, un logo adorable qui exprime bien la créativité – la couverture de ce premier numéro se suffit à elle-même et montre bien que ce sont ses participants qui sont là pour le rendre aussi beau. Suivent un éditorial soigné (et justifié 👌), ainsi qu’un petit sommaire ; encore une fois, c’est la simplicité qui prime, et c’est agréable!

Ce qui est vraiment super avec ce premier numéro, c’est que chaque lecteur peut y trouver son compte! Les nouvelles proposées sont très variées, et peuvent aller du fantastique à la politique en un clin d’œil! Pour moi qui ne suis pas une grande amatrice de nouvelles (oui, j’avoue 😅), c’était super sympa de pouvoir choisir ce que je lisais, sans avoir peur de louper une vision spécifique d’un thème précis! (Comme avec Ex Machina, par exemple…)

ip2

Pour te donner une idée plus précise de ce que je veux exprimer ici, j’ai fait une petite sélection de mes nouvelles préférées! Tu vas voir, elles n’ont rien à voir les unes avec les autres 😋

  • Dépendance de Nathalie Bagadey : Une toute petite nouvelle qui m’a brisé le cœur. Elle a été mise à l’honneur pour ce premier numéro (avec la couverture), et parle des malheurs d’un petit être chinois qui ne rêve que de liberté… Je ne t’en dis pas plus, car le dénouement est saisissant!
  • À cœur perdu d’Edith Couture Saint-André : Une sorte de réécriture de la mythologie nordique, avec le dieu Thor comme personnage principal! On y découvre une histoire d’amour touchante qui met cette divinité au même niveau que les humains…
« Il aime cette femme comme jamais il n’a aimé, est habité par une passion d’une magnitude à faire exploser l’échelle de Richter. »
  • L’horloger de Dean Venetza : Un récit poignant et plein d’imagination, qui nous montre notre environnement comme une machine gigantesque, entièrement dépendante de techniciens… Je l’ai trouvé un peu tiré par les cheveux, mais c’est justement ça qui m’a tellement plu! 😝
  • Crocodile de Balthazar Tropp : L’histoire d’un adolescent victime d’une maladie de peau rarissime, qui fait ressembler cette dernière aux écailles d’un crocodile. On doit faire face à la douleur qu’il ressent constamment par rapport à sa condition, mais aussi à ses doutes quant aux sentiments les plus importants, comme l’amour ou la haine…
« Matisse travaille pour l’amour, pour l’amour du beau, pas pour être reconnu, surtout pas par ces misérables êtres agrippés les uns aux autres pour ne pas sombrer. »
  • Votez Blanc! de Bouffanges : Étrangement, je pense que celle-ci surpasse largement les autres dans mon petit cœur de lectrice, alors qu’elle aborde un sujet qui ne me parle que très peu! Se présentant sous forme d’articles et d’extraits d’interviews fictifs, cette nouvelle nous décrit un candidat à l’élection présidentielle de 2017, prêt à changer notre pays en s’attaquant d’abord à la mentalité du peuple!
  • La mouche de Véronique Gault : La dernière nouvelle du recueil, mais pas la moins drôle – loin de là! On va y faire la rencontre d’un homme qui manque affreusement de sommeil depuis quelques temps ; selon lui, la cause est une énorme mouche qui prend un malin plaisir à venir le perturber…

ip2

Tu l’auras compris : L’Indé Panda met la diversité au premier plan, et le fait avec brio! Le second numéro du magazine (sorti début Janvier) est dans ma liseuse, et je pense suivre ce rendez-vous avec assiduité à l’avenir…

À découvrir!

FacebookTwitterInstagram

Publicités

7 réflexions au sujet de « zoom ; L’Indé Panda »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s