Chroniques·Coups de cœur

chronique + coup de cœur ; Animale (tome 1 : La Malédiction de Boucle d’Or), Victor Dixen

animale

Éditions Gallimard Jeunesse18,50€ • 440 pages

01-resumeEt si le conte le plus innocent dissimulait l’histoire d’amour la plus terrifiante?

1832. Blonde, dix-sept ans, est cloîtrée depuis toujours dans un couvent perdu au cœur d’une forêt profonde. Pourquoi les sœurs l’obligent-elles à couvrir ses cheveux d’or et à cacher sa beauté troublante derrière des lunettes sombres? Qui sont ses parents, et que leur est-il arrivé?

Alors qu’elle s’enfuit pour remonter le fil du passé, Blonde se découvre un versant obscur, une part animale : il y a au cœur de son histoire un terrible secret.


02-mon-avisDepuis que j’ai découvert la série Phobos en 2015, Victor Dixen fait partie de mes auteurs préférés ; il était donc logique que je m’intéresse à ses précédents romans, ne serait-ce que pour retrouver son style que j’adore! Du coup, le mois dernier, j’ai lu le premier tome d’Animale, une réécriture du fameux conte Boucle d’Or et les Trois Ours

Ce que j’ai le plus aimé avec ce premier tome, c’est le fait que tout le côté sombre du conte ait été si bien exploité! Comme tu le sais, j’adore tout ce qui est un peu morbide, sanglant, et j’ai été bien servie au cours de ma lecture… La religion s’invite, avec toutes ses obligations et ses jugements, ce qui rend la vie de Blonde, notre héroïne, difficilement supportable : considérée comme une pécheresse à cause de la couleur incroyable de ses cheveux, elle est sans cesse mise à l’écart, brimée, victime d’injustices. Je me suis immédiatement attachée à elle, j’ai compati à son sort, et j’ai été ravie de pouvoir découvrir son passé et ses origines…

La fiction, le conte et l’Histoire se mêlent dans le récit, faisant vivre à la fois les personnages « d’origine », ceux créés par Victor Dixen, et cet environnement si particulier dans lequel évoluent les créatures correspondant aux trois ours. Les animaux prennent le contrôle des hommes, les frontières entre la raison et la bestialité deviennent floues, mais malgré le fantastique qui imprègne chaque ligne de l’œuvre, on ressent cette petite pointe de réalité insérée consciemment.

Enfin, j’ai adoré suivre la jolie histoire d’amour qui se tisse peu à peu entre Blonde et Gaspard : beaucoup de poésie, de douceur, le tout dans un contexte propice au romantisme et aux actes chevaleresques! Juste magnifique 💙

En bref : un bouquin passionnant qui m’a emmenée dans un monde froid et sombre – pile ce que j’aime! Toutes les horreurs qui arrivent à Blonde sont heureusement bien « équilibrées » grâce à la romance, à l’amitié et à l’aventure… Une belle réussite, digne prédécesseur de Phobos!


03-ma-note

5


Et voilà pour cette chronique! Même si je me suis lancée dans un challenge « zéro achat » pour ce mois-ci, je compte bien me procurer le tome 2 d’Animale rapidement 😇

Sur ce, je te souhaite un bel après-midi! ☕️

FacebookTwitterInstagram

Publicités

5 réflexions au sujet de « chronique + coup de cœur ; Animale (tome 1 : La Malédiction de Boucle d’Or), Victor Dixen »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s