Chroniques

chronique ; Sunshine (tome 1), Paige McKenzie

sunshine-1

Éditions Hachette • Collection Black Moon15€ • 304 pages

01-resume« J’entends un murmure dans la nuit. Très distinctement. Tout près de mon oreille. Un rire d’enfant. Jamais un éclat de rire ne m’a paru aussi angoissant. Alors que j’allais m’endormir, une voix m’a chuchoté : Fais de beaux rêves. »

Peu après son seizième anniversaire, Sunshine déménage avec sa mère à Ridgemont, dans l’état de Washington. Pour elle, rien n’est plus effrayant que cette ville, pleine de brouillard sous un ciel gris, même en été. Rien… Sauf peut-être leur nouvelle maison. Il y fait toujours froid, et il s’y passe des choses franchement bizarres. Sunshine ne croyait pas aux fantômes. Jusqu’à maintenant.


02-mon-avisAlors… Je ne vais pas te mentir, ça fait plus d’un mois que je dois chroniquer ce premier tome de Sunshine… Tellement de choses à faire et si peu de temps, c’est affreux! 😩 BREF, me voici enfin ce matin pour te parler de cette jolie histoire de fantômes qui ne m’a pas tout à fait convaincue, mais qui reste très sympa à découvrir quand même 👻

L’ambiance morbide installée par l’auteure dès les premières pages a tout de suite fait son travail sur moi : j’ai frissonné en découvrant les pensées des esprits plus ou moins malveillants qui entouraient Sunshine sans qu’elle le sache… Pour tout te dire, j’ai eu l’impression de faire preuve d’une curiosité un poil masochiste en continuant ma lecture, étant donné que je suis l’une des plus grandes froussardes que porte cette Terre 😶 Malgré tout, c’était très bien joué!

Sunshine, notre héroïne, est un bon personnage. Elle a su se montrer attachante dans presque toutes les situations que l’on a rencontrées au fil des chapitres, et rares sont les protagonistes féminins capables de me faire cet effet! (Aussi, j’ai eu un petit coup de cœur pour Nolan, son ami, qui m’a semblé super choupi 😍)

Bon, par contre, je t’avoue que quelque chose m’a pas mal agacée dans ce premier « épisode » : les CLICHÉS. Il y en a tellement que ça devient vite ridicule, et je me retrouvais souvent à sourire d’un air entendu en me disant : « oh, comme c’est étonnant… » Quelques exemples : le prénom SUNSHINE, la bourgade SOMBRE et PLUVIEUSE dans laquelle elle va emménager avec sa mère, la maison hantée TYPIQUEEt je ne te parle même pas des références à Orgueil et Préjugés, qui est juste l’une des œuvres les plus utilisées avec Les Hauts de Hurlevent! (Petit clin d’œil pour Stephenie Meyer 😇)

En bref : l’originalité de Sunshine réside dans son univers rempli de spectres, tout simplement. Paige McKenzie a utilisé et créé beaucoup de légendes, d’écrits antiques et religieux, afin que son petit monde tienne debout… Un ensemble riche et captivant qui a largement rattrapé le reste à mes yeux!


03-ma-note

3Une bonne lecture avec quelques défauts? Ce sera un petit 3/5, comme d’habitude dans ce cas-là! Je ne pense pas me laisser tenter par le tome 2, celui-ci me suffit 😋


Et voilà pour cette chronique! Je ne sais pas pour toi, mais moi j’ai bien envie de trouver d’autres histoires de fantômes comme celle-ci, du coup… Des idées? 🤔

Sur ce, je te souhaite une belle journée! À plus tard, le dragonnet 😘

FacebookTwitterInstagram

Publicités

Une réflexion au sujet de « chronique ; Sunshine (tome 1), Paige McKenzie »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s