Chroniques

chronique ; Les Sorcières de la République, Chloé Delaume

sorcieres2

Éditions du Seuil • Collection Fiction & Cie • 20€ • 368 pages

01-resumeDes choses, pas belles, se sont passées, en France, entre 2017 et 2020. Les femmes, par la main de déesses grecques surgies de l’Olympe, ont pris le pouvoir détenu par les hommes depuis des millénaires. L’Apocalypse, prédite pour Décembre 2012, n’a pas eu lieu. Les déesses sont venues se mélanger à la société française. Le Parti du Cercle a imposé ses règles. L’expérience a très mal tourné. Mais comment faire la lumière sur ce règne éphémère et probablement sanglant, alors qu’une amnésie collective a été décidée par référendum au terme de cette page d’histoire, en 2020? Une amnésie appelée le Grand Blanc, approuvée à l’unanimité par la population. C’est pour juger cette douloureuse parenthèse que s’ouvre un maxi-procès dans ce qui fut longtemps le Stade de France et qui abrite désormais le Tribunal du Grand Paris. Nous sommes en 2062. À la barre, la Sibylle, prophétesse de la révolution des femmes. Pièces à conviction à l’appui, elle déroule le fil de sa mémoire, et la généalogie des événements. Petit à petit, on découvre la réalité de ces années très spéciales.


02-mon-avisAttention, ceci est une chronique pour le moins inédite! En effet, aujourd’hui, nous allons parler d’un livre que je n’aurais jamais (JAMAIS) cru lire dans ma vie… Il s’agit d’un ouvrage de la rentrée littéraire 2016, qui fait bel et bien partie de ce genre que l’on appelle « littérature contemporaine » ; laisse-moi donc te présenter : Les Sorcières de la République!

Pourquoi est-ce que je te parle de ça alors que tu sais pertinemment que je déteste les écrits de ce type? Tout simplement car j’ai eu une jolie surprise avec celui-ci! Lorsque j’ai ouvert ce bouquin (et crois-moi que ça n’a pas été simple vu la tronche de la couverture), j’ai été immédiatement happée par son côté irrésistiblement loufoque. Il a réussi à « casser » pas mal de mes préjugés sur la littérature contemporaine française, et j’ai adoré suivre le délire de l’auteure! On y retrouve beaucoup d’humour, de jeux de mots, et d’allusions piquantes, qui font d’ailleurs souvent référence aux excès de notre société actuelle à travers nos charmantes déesses grecques. Rien que pour ça, j’applaudis!

Parlons justement de la mythologie incorporée à l’ensemble : elle offre une espèce de vision « double » qui permet au lecteur de se rendre compte d’à quel point certains choix faits par l’humanité au cours de son Histoire sont des erreurs. On rit beaucoup grâce au récit de la Sibylle, mais plus qu’un bon moment passé en sa compagnie, on a là une profonde réflexion sur ce que nous avons fait et sur ce que nous sommes.

Le côté fictif de cette œuvre est vraiment excellent, et a tout de suite su toucher mon cœur de lectrice amoureuse de fantasy! On retrouve à travers les déesses des personnages attachants, dotés d’un caractère très humain. On fait aussi la connaissance de Jésus, de son père, et d’autres figures phares de religions qui sont pratiquées dans le monde entier! (Qu’est-ce que j’ai pu rire lorsqu’Artémis et Jésus s’envoyaient des mails…) Finalement, grâce à Chloé Delaume, les divinités sont enfin à notre portée, et j’ai été très réceptive à ce qu’elle en a fait!

En bref : un roman juste génial qui m’a à la fois fait mourir de rire et réfléchir. J’ai adoré suivre les déesses et la Sibylle dans leur périple pour l’égalité hommes-femmes, j’ai été touchée par leurs remarques très justes sur notre façon de vivre! Cependant, si je devais relever un petit point négatif, ce serait certainement les quelques longueurs que l’on peut trouver dans le récit de la Sibylle, et qui ont parfois eu raison de mon envie de découvrir la suite. (Aussi, mais c’est totalement subjectif, j’ai trouvé la fin complètement WTF…)


03-ma-note

4Ce sera un beau 4/5 pour ce roman qui défend la cause des femmes avec humour et justesse! Je finirai avec ces trois mots, qui résument parfaitement ce bouquin formidable : liberté, parité, sororité ✊


Et voilà pour cette chronique! Je pense que ce sera l’une des seules sur un livre lu pour mes cours 😂 Mais j’espère quand même avoir d’autres surprises de ce genre!

Sur ce, je te souhaite une belle soirée! À très vite, le dragonnet 💚

FacebookTwitterInstagram

Publicités

Une réflexion au sujet de « chronique ; Les Sorcières de la République, Chloé Delaume »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s