Chroniques

chronique ; Cité 19 (tome 1 : Ville noire), Stéphane Michaka

cite-19

Éditions Pocket Jeunesse • 16,90€ • 368 pages

RésuméQue faisait le père de Faustine à minuit au sommet de la tour Saint-Jacques? Et qui l’a précipité dans le vide? Convoquée pour identifier le corps, Faustine ne reconnaît pas les mains de son père. Persuadée qu’il a été kidnappé par une secte mystérieuse, elle se lance sur la piste d’un inquiétant personnage. Elle suit l’homme dans une station de métro, trébuche, perd connaissance et se réveille… 150 ans plus tôt! Pour Faustine, c’est le début d’une série d’aventures, aux confins du thriller, de la science-fiction et de l’Histoire.


Mon avisLe livre dont je vais te parler aujourd’hui est une belle surprise que je n’attendais pas! Je l’ai acheté lors du Salon de Saint-Maur en Poche, en Juin, et il a donc attendu un peu plus de trois mois dans mes bibliothèques… Je vais réparer mon erreur avec cette chronique largement positive 😁

D’emblée, le style de Stéphane Michaka m’a déstabilisée : c’est comme s’il s’adressait directement au lecteur, avec beaucoup de douceur et de poésie. J’ai aimé m’adapter à cette façon d’écrire, qui colle parfaitement au personnage de Faustine selon moi…

Parlons justement de Faustine, cette jeune fille si mystérieuse et intrigante! Je l’ai trouvée assez étrange parfois, notamment à cause de certaines de ses réactions qui peuvent paraître étonnantes, voire incompréhensibles… Cependant, sa personnalité m’a charmée, et j’ai adoré la suivre dans ses aventures palpitantes dans le Paris du XIXème siècle! (Ce qui ne fut pas forcément le cas avec les autres personnages… J’ai eu du mal à m’attacher à eux, tellement l’histoire est dense et complexe!)

On sent au fil des pages que l’auteur a fait beaucoup de recherches sur la vie à cette époque, justement. Ce fut très intéressant et instructif de découvrir tant de choses du passé dans un livre YA, et je suis prête à réitérer l’expérience avec le tome 2 💙 Malgré tout, ne t’attends pas à un roman « juste » historique, mais plutôt à un mix parfait avec de la science-fiction bien dosée! J’ai trouvé que c’était une excellente idée que de mélanger des faits réels à la fiction. Cela permet de vivre une expérience de lecture originale et inédite!

En bref : un roman à lire, ne serait-ce que pour son originalité! À première vue, son univers peut paraître complexe, mais ça ne m’a pas posé problème. Une histoire du passé dans le présent à vivre aussi intensément que Faustine!


Ma note

4

Ce sera donc un 4/5 pour ce premier tome de Cité 19, que j’ai très largement apprécié dans son ensemble!


Et voilà pour cette chronique! Demain, je vais aux Halliennales, et j’espère avoir l’occasion de voir Stéphane Michaka là-bas (et le tome 2, eheh!) 😊

Sur ce, je te souhaite une bonne soirée! À très vite 😘

FacebookTwitterInstagram

Publicités

6 réflexions au sujet de « chronique ; Cité 19 (tome 1 : Ville noire), Stéphane Michaka »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s