Chroniques

chronique ; Dragon Boy, Guido Sgardoli (+ BookTube 🎥)

Éditions Auzou • Collection Virage11,95€ • 315 pages

RésuméMax n’est pas la star de son collège, loin de là. Depuis qu’il est entré en 6e, il est même la tête de turc d’une bande d’affreux qui lui font les pires horreurs… d’autant que Max est handicapé. Son quotidien scolaire est un véritable calvaire jusqu’au jour où il croise la route de Dragon Boy, le héros d’une mystérieuse BD qui, peu à peu, va changer sa vie… Qui a dit que Max ne pouvait pas être un super-héros, lui aussi?


Mon avisCe livre est une très jolie découverte, et c’est donc avec grand plaisir que je te le présente dans la vidéo ci-dessus! Malgré sa forme peu originale, j’ai été frappée par le message qu’il fait passer au public visé (9 – 13 ans), et je pense que c’est typiquement le genre d’ouvrages qui peut faire changer les mentalités sur certaines choses 😊

On retrouve donc notre héros, Max, 11 ans, et tout juste entré en 6ème. L’une de ses sœurs aînées a eu la bonne idée de lui offrir un journal pour l’occasion, qu’il commence un peu à contrecœur au début… avant de devenir complètement dingue de l’écriture! Il y raconte ses journées, ce que ses camarades de classe lui font subir au collège, et, bien sûr, ses impressions sur Dragon Boy, le super-héros qui va changer sa vie! Grâce à ses écrits, on peut notamment affronter les thèmes assez durs du handicap, du harcèlement scolaire, de l’acceptation de soi, des querelles familiales… Un beau roman qui touche à des sujets sensibles!

Alors oui, je devine ce que tu penses : « Ce serait pas un truc hyper déprimant, par hasard? » Eh bien figure-toi que… pas du tout! Grâce à l’humour piquant de Max, à ses dessins et aux BD de Dragon Boy glissées entre les pages, j’ai passé un moment de lecture drôle et émouvant à la fois. Sa famille, carrément loufoque, a également joué un rôle important dans tout ça! (J’ai adoré les passages où Max n’en peut plus de la fascination de sa mère pour les bébés 😂) Le plus étonnant avec ce garçon, c’est qu’il accepte complètement sa condition et son corps ; le gros souci, c’est que les autres lui enlèvent peu à peu sa confiance en lui, et le font douter de ses propres capacités. L’émotion que j’ai ressentie vient donc surtout de là : Max est incapable de déceler la méchanceté chez les autres, et sa naïveté était vraiment touchante!

La beauté de ce livre réside dans la relation qu’entretient notre héros avec Dragon Boy : il l’adule complètement, et c’est cette adoration et cette envie de lui ressembler qui le poussent à se surpasser, à montrer à ceux qui se moquent constamment de lui de quoi il est capable! Lui qui désirait plus que tout au monde devenir invisible, il va faire bien mieux que ça : devenir un super-héros à son tour!

En bref : ce roman est adorable et touchant, avec sa naïveté et son message d’espoir! Je pense qu’il peut réellement donner du courage à certains enfants, mais AUSSI aux grands ; on peut tous en tirer quelque chose!


Ma note

4J’ai choisi de mettre un 4/5 à ce bouquin! Un point en moins car il me manquait encore et toujours un petit truc pour en faire un coup de cœur… Peut-être est-ce la forme peu originale choisie par l’auteur qui m’a déçue au début? 😓


Et voilà pour cette chronique! J’espère que tu l’auras appréciée, tout comme ma vidéo 😁

Sur ce, je te souhaite une bonne soirée, et te dis à demain pour notre C’est lundi!

Sans titre-1

Publicités

4 réflexions au sujet de « chronique ; Dragon Boy, Guido Sgardoli (+ BookTube 🎥) »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s