Chroniques

chronique ; Eon et le Douzième Dragon (tome 1), Alison Goodman

0k9i

Éditions Gallimard Jeunesse • Collection Pôle Fiction • 8,65€ • 608 pages

RésuméAu cœur d’une Chine impériale mythique, Eon s’entraîne avec d’autres jeunes garçons pour être choisi comme apprenti par l’un des douze dragons qui protègent le pays. Dans ce monde de fausses identités et d’alliances incertaines, mais aussi d’amitiés loyales, parviendra-t-il à préserver son dangereux secret?


Mon avisPendant mes cours de cinéma cette année, j’ai pu m’intéresser à la culture chinoise… Je n’avais jamais été plus loin que l’étude des dragons asiatiques et du communisme au XXème siècle (honte sur moi), et c’est donc avec pas mal d’étonnement que je me suis découvert une passion dévorante pour les empereurs chinois et les traditions de ce pays à l’histoire si riche! Du coup, quand je suis allée faire un tour à la bibliothèque, je me suis jetée sur le livre dont je vais te parler aujourd’hui, car j’avais vraiment envie d’en apprendre plus sur tout ça…

SPOILER (ou pas) : la culture chinoise dépeinte dans Eon et le Douzième Dragon n’est rien de plus qu’une… fiction. Eh oui, je me suis bien fait avoir! Fort heureusement pour moi, cet ouvrage était tellement passionnant et fourni que j’ai bien vite oublié ma « déception ». Ainsi, on se retrouve dans l’Empire de la Perle, un monde régi par douze dragons ancestraux aux immenses pouvoirs (chacun correspondant à un des animaux du zodiaque chinois), qui sont en communion avec des humains depuis la nuit des temps. Les heureux élus sont appelés Yeux du Dragon, et sont destinés à vivre 24 ans en compagnie de leur créature : 12 en tant qu’apprenti, 12 en tant qu’Œil accompli. Cependant, avant de pouvoir prétendre à ces titres, un rude entraînement les attend, qui a pour but d’impressionner le dragon de l’année (n’oublions pas qu’à chaque nouvelle année, un animal de l’horoscope chinois prend le pouvoir!). C’est dans ce contexte que commence l’aventure de notre héros, le jeune Eon!

Eon est un personnage réellement fascinant, avec une personnalité profonde et complexe qui m’a complètement absorbée dans ma lecture. Le livre est écrit à la 1ère personne du singulier, ce qui rend les réflexions du futur apprenti encore plus puissantes, bouleversant carrément le lecteur à certains moments! On a là un caractère fort, des capacités hors du commun, et une vie très difficile qui a forgé une personnalité en acier. Ça force vraiment le respect, je l’avoue! En revanche, parfois, j’ai eu un peu de mal avec quelques-unes des particularités d’Eon : sa manie de tout cacher, de mentir sans arrêt, et de ne faire confiance à personne, notamment. Alors oui, il faut aussi penser aux conséquences que la vérité pourrait avoir dans certaines situations, mais quand même! Je n’ai jamais été trop fan des prétendus « martyrs » qui portent la misère du monde sur leurs épaules.

Quant à l’histoire, attends-toi à du très lourd : de l’action, des révélations, des complots, des trahisons… J’ai été bien servie! L’ambiance de la cour de l’empereur a été magnifiquement retranscrite, malgré le côté fictif! Un régal 😍

En quelques mots : un livre à lire absolument si tu as envie de découvrir de nouveaux horizons! On est bien loin des récits habituels en Occident, et c’est vraiment très plaisant ❤️


Ma note

4Ce sera un beau 4/5 pour le jeune Eon! J’ai adoré le contexte, le déroulement, les personnages, les traditions inventées par l’auteure… Le seul petit bémol selon moi est une partie de la personnalité du héros, trop mystérieuse et agaçante.


Et voilà pour cette chronique! J’espère qu’elle aura su te donner envie de découvrir ce monde riche en légendes et en émotions, car il a définitivement trouvé une petite place dans mon cœur de lectrice! (Les dragons y ont joué un rôle, je l’avoue 💚) J’ai vraiment fait de mon mieux pour ne pas te spoiler, en particulier une des révélations les plus importantes que l’on découvre dès les premières pages… Mais chut, c’est à toi d’aller voir! 😜

Sur ce, je te souhaite une bonne soirée, et te dis à demain pour un nouveau C’est lundi! 🐲

Sans titre-1

Publicités

4 réflexions au sujet de « chronique ; Eon et le Douzième Dragon (tome 1), Alison Goodman »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s