Chroniques

chronique ; Ruines (tome 1 : Nuit), Sophia Laurent

qaq7

Auteure auto-éditée • 2,99€ • 252 pages

RésuméAlex. Il s’appelait Alex.
C’était la seule chose dont il se souvenait.
Le reste… Le pourquoi, le comment, les multiples interrogations qui traversaient son esprit encore engourdi… Le reste n’était que néant.
Un seul élément. Un prénom.
Quatre lettres qui se débattaient en lui pour rester à flot.
Alex.

Il va chercher la lumière à travers cette nuit qui lui est tombée dessus. Sans avertir.
Seul dans ce monde dévasté. Perdu.
Nulle lumière en vue.
Solitaire dans cette nuit qui lui réservera dangers, aventures et… amis?


Mon avisJ’ai entendu parler pour la première fois de la trilogie Ruines sur Twitter, grâce aux personnes que je suis… et aussi grâce au hashtag #JeudiAutoEdition! Du coup, à force de voir son nom partout, j’ai fini par me décider et par me lancer dans l’aventure 😁

Initialement publié en autoédition, le tome 1 de Ruines, Nuit, est un roman assez court qui fait moins de 200 pages. Je t’avoue que cela m’a pas mal intriguée, vu que je suis habituée aux briques de 400… « Qu’est-ce que l’auteur va bien pouvoir me raconter? Vais-je réussir à m’attacher à ses personnages en si peu de temps? » … La réponse est oui! On a là un éventail très intéressant de personnalités toutes plus différentes les unes que les autres : Alex, Max, Kate, Beth, Adam… et tous les autres qui vont venir s’ajouter au fil du récit! Allez, je peux bien te le dire : mon préféré est sans aucun doute Max, que j’ai trouvé juste excellent! Sûr de lui, toujours dans l’humour un peu sombre, j’ai adoré sa personnalité de « gentil bad boy » 😍 En revanche, j’ai encore un peu de mal avec Kate, qui m’a tout de suite donné une impression désagréable de contradiction…

Quant à l’histoire en elle-même… Contrairement au point précédent, je suis un peu mitigée. J’ai eu beaucoup de mal à me plonger dans l’intrigue, tant j’ai trouvé cela flou à certains moments. On ne sait rien de ce qui se passe dans ce monde dévasté, dans lequel Alex se réveille amnésique… du moins pas avant le milieu du livre, voire plus loin encore. Je n’aime pas tellement me retrouver lâchée dans la jungle comme ça, avec aucun point de repère concret auquel me rattacher. C’est un peu comme si le lecteur était rendu amnésique à son tour, et je ne suis pas sûre d’avoir aimé ça… Cependant, cette partie compliquée finit par laisser voir l’action qui attendait patiemment dans son coin, et cette fois-ci avec un sens que j’ai pu saisir sans problème : révélations, sentiments complexes, relations qui se nouent et se dénouent… J’ai enfin eu ce que j’attendais, et la seconde moitié de Nuit m’a donc entièrement satisfaite!

Résultat : un bilan plutôt mitigé, surtout pour ce qui est de l’histoire. Malgré tout, j’ai adoré les personnages, et j’admire sincèrement le talent de Sophia Laurent, qui a réussi à me les faire aimer en moins de 200 pages!


Ma note

3Étant donné mon avis divergent sur les multiples éléments de ce livre, je me suis finalement décidée pour un 3/5! J’ai bien aimé découvrir ce monde-là, mais reste toujours ce goût de « pas assez » au début, qui m’a malheureusement perdue pendant pas mal de pages… 😔


Et voilà pour cette chronique! J’espère avoir réussi à te donner envie de découvrir cette trilogie à ton tour, malgré mes remarques négatives! Surtout, ne te laisse pas décourager par mon avis personnel ; tu aurais tort de te priver à cause de ça 😋

Je te souhaite une bonne soirée! À demain, petit dragon 💙

Sans titre-1

Publicités

3 réflexions au sujet de « chronique ; Ruines (tome 1 : Nuit), Sophia Laurent »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s