Chroniques

chronique ; Du bruit dans les tuyaux, Aude E. Lynésis

b46z

Format Kindle • 0,99€ • 28 pages

RésuméParis. XIXème siècle. Zélie travaille comme vendeuse dans une boutique de mode. Elle crée dans l’ombre ses propres vêtements, les « robes à babioles » utiles, surprenantes et surtout uniques. En rentrant chez elle, à bord de son drôle d’engin à vapeur, Zélie rejoint son entrepôt abandonné, près de la Seine et tombe sur une singulière rencontre : un rat qui « parle ». Celui-ci la prévient d’une menace imminente. Intriguée, Zélie suit le rongeur en compagnie de son chat Miette dans les dessous de Paris. La jeune femme ne se doute pas que toute sa vie et ses convictions vont prendre un nouveau tournant. N’avez-vous jamais entendu des bruits curieux dans vos tuyaux? Pensez-vous être seul dans l’univers? Non, non, ne regardez pas en haut dans le ciel, mais sous vos pieds! Ceci dit, le danger ne se trouve pas là où l’on croit.


Mon avisAlors là, franchement, chapeau bas! Je ne pensais pas que c’était possible de me donner autant envie de connaître la suite d’une histoire avec si peu de pages! J’en ai déjà parlé un peu sur les réseaux sociaux et dans un de mes CLQLV : Du bruit dans les tuyaux est une nouvelle écrite par une jeune auteure indépendante, et qui revisite le genre steampunk… Un vrai régal, j’en redemande!

Déjà, j’ai beaucoup aimé le style de l’auteure en général : fluide et facile à lire, il nous offre un point de vue agréable pour suivre l’intrigue… même si j’ai remarqué qu’il y avait quelques passages où la ponctuation était étrangement utilisée, ce qui pouvait perturber mon suivi. Mais après, cela reste purement personnel…

Zélie est un personnage amusant qui invente ses propres robes, et qui vit avec son chat Miette dans un entrepôt. Je l’ai bien aimée car elle a un caractère assez fort sans pour autant en devenir énervante, et elle a une façon de faire les choses qui donne tout son charme à cette nouvelle. En effet, en plus de créer elle-même ses vêtements, elle y rajoute des gadgets uniques et utiles… (Pourquoi? À toi de le découvrir…) Elle éprouve des émotions assez intenses, notamment à l’égard de son père décédé et de son chat, qui sont les deux êtres qu’elle aime le plus au monde ; j’ai donc eu ma dose d’émotion, et ça fait plaisir!

Enfin, on retrouve des références frappantes qui font sourire : Darwin, Jules Vernes… Vive le XIXème siècle! Vraiment bien exploité dans cette œuvre, on sent bien qu’il n’a pas été choisi au hasard… Alors oui, je sais qu’il s’agit du siècle le plus utilisé pour les histoires steampunk, mais quand même : véhicules, façons de vivre, vêtements, bâtiments… Tout y est, et cette époque a quasiment un rôle à jouer là-dedans!

En bref : une nouvelle très sympa à découvrir, avec une héroïne géniale qui fait rêver! L’intrigue est saisissante, mais je ne peux hélas pas trop t’en dire sur elle sans te spoiler… L’esprit steampunk est omniprésent, et la façon qu’a l’auteure de l’exploiter m’a beaucoup plu : pas d’incompréhensions ni de trucs trop farfelus! Pour finir (pour de vrai, cette fois), j’aimerais te parler d’un détail qui m’a fait rire et que j’ai adoré : dans Du bruit dans les tuyaux, les animaux ont des vêtements… Trop cool, non?


Ma note

4Ce sera donc un 4/5 amplement mérité pour cette nouvelle! Découvrir le monde imaginaire d’Aude E. Lynésis fut une expérience fascinante, et je t’invite à faire de même en te jetant sur cette pépite dès le 21 Juin!


Et voilà pour cette chronique! J’espère avoir réussi à te convaincre de la qualité de cette œuvre, qui, en plus de tout ce qui a été énoncé ci-dessus, possède une couverture magnifique! 😇

Sur ce, je te souhaite une bonne soirée / nuit, et te dis à demain pour un nouveau C’est lundi! 🌙

Sans titre-1

Publicités

4 réflexions au sujet de « chronique ; Du bruit dans les tuyaux, Aude E. Lynésis »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s