Chroniques

chronique ; Chroniques de Zombieland (tome 3 : La Reine des Zombies), Gena Showalter

Alice

Éditions MOSAÏC • 14,90€ • 416 pages

RésuméJe prenais les zombies pour nos pires ennemis sur Terre, je me trompais. Certains êtres humains sont encore plus dangereux qu’eux.
Je croyais que le pire était derrière moi, je me trompais aussi. Des gens très puissants nous considèrent désormais comme leur problème numéro Un et cherchent à nous exterminer, nous les chasseurs de zombies.

Si j’étais raisonnable, je me cacherais pour sauver ma peau.
Mais je ne suis pas raisonnable. La guerre est déclarée.


👑 Chronique du tome 1
👑 Chronique du tome 2

Mon avisLes deux premiers tomes des Chroniques de Zombieland avaient beau ne pas être des coups de cœur, je les ai tout de même beaucoup aimés, et j’attendais donc pas mal de choses de la part de ce troisième ouvrage! Résultat : je ne suis pas déçue, et ce même si certains éléments présents m’ont un peu hérissé le poil…

La première chose que j’ai pensée en commençant ma lecture était : « Ah oui, ça démarre fort! » Comme d’habitude, l’auteure nous propulse au cœur de l’action au bout d’une dizaine de pages seulement, et en nous rappelant en quelques mots certains des événements survenus dans les livres précédents ; on retrouve ce sentiment d’urgence commun à tous les personnages, ce désespoir qui s’est insinué dans l’histoire dès la fin du tome 2. C’est pour ça en particulier que j’aime cette série : on a de l’action, des personnages badass, et quelques références très bien placées à l’œuvre originale de Lewis Carroll… Un régal!

Aussi, au fil des pages, j’ai pu me rendre compte d’une chose : Gena Showalter avait TOUT prévu, et ce depuis le tome 1. On se rend compte que tout n’est qu’un enchaînement parfaitement logique, et qu’on n’a pas été assez attentifs quant aux détails énumérés bien avant… Et vas-y que je te balance des révélations hallucinantes en pleine tête, et vas-y que je t’injecte une surdose d’émotions intenses en même temps ; pour le coup, c’est du grand art! J’ai été complètement scotchée par la tournure prise par l’intrigue : ça ne donne pas du tout l’impression que tel ou tel élément a été rajouté de façon hasardeuse pour remplir les pages, non – on sent que tout est bien maîtrisé, et qu’il s’agit là du fruit d’une imagination incroyable et d’une profonde réflexion! Alors, pour toutes ces surprises, je vous remercie, Madame l’Auteure, car c’était de la folie pure! (Dans le bon sens du terme, bien sûr…)

Bon… Il nous faut passer au sujet qui fâche : les points négatifs. Je vais commencer par celui qui n’en est pas vraiment un (merci bien, Sweety) : Ali et Cole. Alors OK, j’adore ce couple si passionné et amoureux, si badass et puissant – mais il faut arrêter de nous prendre pour des fans des Feux de l’Amour, parce que personnellement, je n’ai pas signé pour ça. Cole, explique-nous : pourquoi es-tu aussi chiant? Tu promets de protéger Ali et de la croire quoi qu’il advienne, et même pas 30 secondes plus tard, tu lui tournes le dos et la boude comme un gamin de 4 ans… Heureusement qu’Ali est là pour remonter le niveau de votre couple, car tu n’irais pas bien loin!

Autre point négatif : les personnages « coup de vent ». Oui, j’en avais déjà parlé dans ma première chronique, et non, je n’ai toujours pas changé d’avis : je déteste cette impression. Ali nous parle de ses meilleurs amis, de sa raison d’être, mais très franchement, on les a à peine vus! Je n’ai même pas réussi à me sentir vraiment triste quand il leur arrivait un truc, juste à cause de ça… Selon moi, la bande des tueurs de zombies n’était donc pas assez approfondie, et ce pendant les 3 tomes de la série.

Pour finir, je dirai que La Reine des Zombies était vraiment un super bouquin, avec une histoire en béton et des personnages saisissants ; malgré tout, il y a certains de ces personnages qui n’étaient pas assez approfondis selon moi, voire inexistants, et les coups de gueule irraisonnés de Cole m’ont vraiment fait péter un plomb… MAIS, il ne faut surtout pas se baser là-dessus, mais plus sur le côté « conte » que revêt cette œuvre grâce aux références à Alice in Wonderland, et à la badassitude légendaire d’Ali!

fraise


Ma note

4Comme pour les autres tomes, La Reine des Zombies se voit récompensé d’un beau 4/5! Tu l’auras bien compris au fil de mes chroniques sur cette série : je l’adore… Malgré ses petits points négatifs relevés plus tôt! J’ai hâte de découvrir le tome 4, qui, si j’ai bien tout compris, sera consacré à Frosty! 😍


Voilà voilà! Je suis désolée pour le petit retard qu’a pris cette chronique… Je préfère te le dire tout de suite : ça risque d’arriver assez souvent pendant les 5 prochaines semaines! Comme je l’ai signalé dans mon dernier CLQLV, je suis en stage en librairie, et ai donc du mal à m’organiser pour lire, écrire… Pour l’instant! 💪🏻

Sur ce, je te souhaite un bon week-end, et te dis à bientôt pour un nouvel article! ♡

Sans titre-1

Publicités

2 réflexions au sujet de « chronique ; Chroniques de Zombieland (tome 3 : La Reine des Zombies), Gena Showalter »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s