Chroniques

chronique ; Les Loups de Mercy Falls (tome 1 : Frisson), Maggie Stiefvater

ysh4

Éditions Hachette • Collection Black Moon • 18€ • 480 pages

RésuméGrace vit dans une petite ville américaine, aux abords d’une forêt. Son enfance a été marquée par l’irruption d’une meute de loups qui l’a attaquée. L’un des animaux l’a sauvée et depuis, un lien étrange s’est établi entre la jeune fille et ce loup. Ombre à la fois protectrice et inquiétante, il rôde autour de la maison isolée.
La mort brutale d’un élève du lycée de Grace déclenche une réaction violente : la ville entière crie au loup, et lance des chasseurs à travers la forêt. Tous les animaux ne parviennent pas à échapper aux balles… le loup de Grace est touché. Quelques heures plus tard, Grace retrouve sur le pas de sa porte un jeune homme, blessé, au regard étrangement familier…


Mon avisIl y a quelques années, j’avais abandonné la lecture de ce premier tome des Loups de Mercy Falls. L’histoire ne m’avait pas emballée plus que ça. Pourtant, j’ai décidé de le relire très récemment, en me disant que mon point de vue aurait peut-être changé… Et c’est le cas. Un peu.

Déjà, j’ai compris certaines choses qui m’avaient vraiment déroutée lors de ma première lecture, et cela m’a permis de me plonger dans ce livre sans me poser 1.000 questions. Il est vrai que le début, avec son flash-back saisissant, est un peu déroutant, et un lecteur non-averti aurait bien vite laissé tomber selon moi : on retrouve Grace étant enfant, lors de l’attaque des loups qui a bien failli lui coûter la vie – c’est bien joli, mais c’est un poil incompréhensible quand on n’a pas lu la 4ème de couverture…

Autre chose : il y a plein d’éléments qui ne sont pas clairs ou qui sont mal expliqués, et ça m’a vraiment hérissé le poil de ne pas comprendre. L’auteure ne va pas assez loin dans ses explications, ses descriptions, et j’ai eu à la fin de Frisson l’impression d’avoir été « trahie » – j’étais même frustrée, disons-le clairement. On n’en sait pas assez sur les loups, leurs origines, etc. Et crois-moi, c’est vraiment dommage, et cela enlève beaucoup de charme à l’histoire…

Encore un autre élément qui m’a titillée : l’attirance quasi malsaine qu’a Grace pour les loups. Je ne sais pas si c’est l’attaque dont elle a été victime dans son enfance qui l’a plongée dans une telle dévotion, mais c’est super bizarre… Je veux dire, j’adore les animaux et fais tout ce qui est en mon pouvoir pour les protéger, mais ce n’est clairement pas du même niveau. Là, on a affaire à de l’adoration à l’état pur, à une sorte d’amour fusionnel entre deux espèces différentes… Et c’est là que les explications et détails manquent, justement.

Bon, je suis peut-être un peu dure avec ces pauvres Loups de Mercy Falls, mais rassure-toi, il y a tout de même certains points positifs pour moi! Notamment l’alternance des points de vue entre Grace et Sam, qui offre un côté agréable et très intéressant à la lecture : ainsi, on découvre une vie humaine et une vie lupine… Aussi, j’ai préféré le point de vue de Sam, qui offre beaucoup plus d’émotions que celui de Grace!

Enfin, et on retrouve ce côté-là assez souvent dans les livres Black Moon, j’ai adoré la douceur que dégage cette histoire. Même lorsqu’il y a des événements sanglants ou affreusement tristes, l’auteure parvient à conserver cette ambiance calme et « duveteuse » qui fait de ce livre une lecture reposante et pas du tout prise de tête.

En bref : un livre sympa mais qui est loin d’être transcendant selon moi. Pas assez d’approfondissement, ni d’explications – à lire quand on n’a pas envie de se prendre le chou avec des réflexions profondes et philosophiques…


Ma note

3Verdict : 3/5, voire 2,5/5. Ce livre n’est clairement pas un coup de cœur, mais je salue quand même le côté Bit-Lit qui reste tout de même sympa! J’avoue avoir été un peu dure pour le coup, mais comme tu le sais, je suis toujours sincère dans mes chroniques…


Voilà voilà! Ça fait un petit moment que je repoussais l’écriture de cette chronique, mais il a bien fallu que je m’y colle… Je n’aime pas du tout être dure avec un livre, j’ai l’impression d’être un véritable monstre 😭

Allez, on se retrouve pour un nouvel article dès demain qui, j’en suis sûre, sera beaucoup plus sympa et à écrire et à lire! À très vite ♡

Sans titre-1

Publicités

Une réflexion au sujet de « chronique ; Les Loups de Mercy Falls (tome 1 : Frisson), Maggie Stiefvater »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s