Chroniques

chronique ; Lilith (tome 1 : L’Héritière de Morgana), Alex Tremm

autres livres.png

Éditions LouD • 2,99€ (format numérique)576 pages (édition imprimée)

RésuméDans le tout premier tome de la série Lilith, L’Héritière de Morgana, une jeune femme rebelle voit sa vie chamboulée par un héritage surprise où elle y apprend que sa mère lui avait caché sa véritable identité, soit qu’elle s’appelait en réalité Lilith Morgan et qu’elle était la descendante directe de l’enchanteresse Morgana dont elle reçoit tous les pouvoirs. Des aides inusitées l’aident à s’adapter à ce nouveau monde où tout y est étrange, magique et ponctué de fêtes… même si elle est surtout fort occupée à apprivoiser ses nouveaux dons et amis surnaturels qui la mettent souvent dans l’embarras, tout spécialement son nouvel ami dragon! Malheureusement pour la nouvelle héritière, tous ne l’attendent pas qu’avec de bonnes intentions…


Mon avisLa semaine dernière, j’ai eu le plaisir d’être contactée via Twitter par Alex Tremm, un auteur indépendant qui n’a pas moins d’une vingtaine de livres à son actif! Il m’a proposé de découvrir sa série fantastique Lilith, destinée aux jeunes adultes, et c’est donc avec grand plaisir que je me suis lancée dans cette aventure…

Tout d’abord – et je pense que tu t’en es rendu.e compte au fil du blog –, il faut savoir que j’aime énormément l’humour dans un livre, et que la présence de détails amusants peut changer mon avis du tout au tout : le sujet abordé peut être le plus déprimant du monde, le style d’écriture peut être pourri, si jamais un livre parvient à m’arracher un sourire franc ou un rire, alors c’est gagné (ou presque). Pour ce qui est de Lilith : le contrat est rempli, j’ai beaucoup ri et me suis bien amusée! En plus d’avoir un rythme très soutenu qui empêche le lecteur de s’ennuyer avec des passages de 40 pages sur un événement dont tout le monde se fiche, ce premier tome a le mérite d’être vraiment drôle et de savoir l’être au bon moment…

J’ai tout simplement adoré le personnage de Lilith Morgan : une jeune femme qui vient d’avoir 18 ans, belle, intelligente, rebelle, qui fait face aux révélations les plus dingues de sa vie avec un courage exemplaire. En plus, le fait qu’elle veuille partager son nouveau statut de sorcière avec ses amis m’a semblé plus que bien vu : marre de toutes ces héroïnes qui pensent que les mortels dans notre genre ne peuvent pas comprendre leur condition! Ça fait du bien de ne pas entendre les mêmes excuses que d’habitude : « Non mais tu comprends, avec la chasse aux sorcières d’antan, on ne peut pas se permettre de faire n’importe quoi… » Lilith, elle, fonce tête baissée vers son avenir, acceptant ce qui lui tombe dessus sans rechigner, s’adaptant avec brio à toutes les situations!

Tant que je suis dans mon petit speech sur les personnages, alors autant te le dire tout de suite : dans ce premier tome, il y a… un dragon. (😍) En lisant le passage où on en entend parler pour la première fois, mon petit cœur a bondit comme un fou, et je suis immédiatement tombée amoureuse de cette petite bête au mauvais caractère. (Car oui, toutes les créatures fantastiques telles que nous les connaissons en général ne sont plus tout à fait les mêmes dans Lilith J’insiste sur le « petite bête », donc!) J’ai aussi beaucoup aimé la meilleure amie de l’héroïne, Geneviève, aka Gen. Une jeune femme aussi gentille, intentionnée et compréhensive, ça ne se trouve pas à tous les coins de rue! On sent qu’elle tient bien la place de « bras droit », et qu’elle sera présente aux côtés de Lilith pour la soutenir dans sa nouvelle vie… J’ai donc eu ma dose de sentiments réglementaires grâce à cette amitié émouvante!

J’ai adoré ce premier tome de la série, vraiment. Cependant, quelques petites choses m’ont un peu laissée sur ma faim… Mais je ne t’en dirai que quelques mots, car ce n’est vraiment pas grand-chose :

  • Viviane, la maman de Lilith, est un peu incompréhensible parfois, et ne se conduit pas vraiment comme une maman, voire comme une adulte. Après, je sais que c’est dans son personnage, mais quand même!
  • Le passage chez le notaire m’a semblé un poil trop long : c’est le moment crucial où Lilith découvre sa véritable identité, mais j’avoue ne pas comprendre pourquoi il fait autant de pages! (Malgré tout, ça ne m’a pas empêchée de l’apprécier…)
  • On n’en sait pas assez sur la famille Morgan à mon goût. Oui, tu l’auras compris, cet argument est tout sauf objectif! Je suis une grande curieuse, et ça ne se soigne pas facilement…

Verdict : un livre super, qui m’a fait passer des moments de lecture très agréables! Je suis passée par le rire, l’énervement, la curiosité, la peur… Les intrigues qui se mêlent promettent de faire de Lilith une grande série selon moi, et j’ai hâte de m’attaquer au tome 2… Ça promet!


Ma note

4Ce sera donc un beau 4/5 pour cet ouvrage! J’avoue n’avoir encore jamais lu de romans auto-édités avant celui-ci, et c’est avec une grande joie que je me rends compte qu’il n’y a pas du tout besoin d’être accepté par une maison d’édition « reconnue » (un bien grand mot…) pour laisser son talent s’exprimer et en faire profiter des lecteurs! Une chose est sûre : je suis désormais prête à soutenir Alex Tremm, en suivant chaque aventure de Lilith, et en t’en parlant ici! Crois-moi, il mérite d’être connu (tout comme ses personnages) 😉


Je suis plutôt contente de cette chronique, car c’est la première que l’on m’a demandée depuis que mon blog existe! Je souhaite vraiment être à la hauteur… Sur ce, j’espère qu’elle t’aura plu également, et je te souhaite un bon mercredi!

À très vite 😘

Sans titre-1

Publicités

Une réflexion au sujet de « chronique ; Lilith (tome 1 : L’Héritière de Morgana), Alex Tremm »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s