Coups de cœur

coup de cœur ; Les Vampires de Manhattan (série), Melissa De La Cruz

spoiler

j63m
Tome 7 💛 • Éditions Albin Michel Wiz

J’ai terminé le tome 7 – le dernier – de ma série de vampires préférée en début de semaine, et je me DEVAIS d’en faire un article pour te donner mon avis sur tout ça. Je t’avoue être encore pas mal chamboulée par cette fin, par ce dénouement juste INCROYABLE ; rien que d’y penser, j’ai des frissons dans les doigts et du mal à taper correctement sur mon clavier! J’ai vraiment du mal à me dire que tout est fini, que plus jamais je ne lirai les aventures de Theodora Van Alen, Oliver Hazard-Perry, Jack et Mimi Force… Mais bref, entrons dans le vif du sujet! *met ses larmes de côté*


L’histoire des Vampires de Manhattan est vraiment complexe, et pousse le mythe des vampires encore plus loin ; comme je te l’ai dit dans mon article sur mes 3 séries littéraires préférées, il s’agit d’un véritable petit bijou de Bit-Lit, qui m’a fascinée pendant pas mal d’années et que je n’ai su me résoudre à finir que cette semaine. On redécouvre une autre facette de ces créatures majestueuses qui sont condamnées à l’immortalité, entrant dans une dimension qui parvient à mêler différentes époques, différentes croyances, différentes vies. On ne reste pas juste dans les suceurs de sang qui ont peur de tout (j’entends par là les crucifix, l’ail, le soleil, etc.), non : Melissa De La Cruz fait passer les vampires pour des êtres somptueux qui guident les humains vers le meilleur pour se faire pardonner leurs erreurs passées.

jw69
Tomes 1, 2, 3 💜

Ainsi, les vampires ne sont pas comme on pourrait le croire au premier abord : ce sont des anges déchus, les enfants du Tout-Puissant qui se sont alliés à Lucifer, le prince des Ténèbres, pour s’emparer du Paradis. Ils ont été punis de leur arrogance et précipités sur Terre pour se racheter et regagner dignement leur place – mais, bien évidemment, rien n’est aussi simple que prévu… Pour survivre, ceux qui s’appelleront désormais les Sang-Bleu devront se nourrir du liquide vital des humains, surnommés Sang-Rouge. De plus, ils devront faire face à une terrible menace qui ne cessera jamais de les tourmenter, et ce jusqu’à la dernière page : Lucifer et ses fidèles, les Sang-d’Argent – même si la majorité des anciens alliés du prince des Ténèbres ont su faire le bon choix en retournant du côté de la Lumière, d’autres ne sont malheureusement pas de cet avis…

Condamnés à vivre éternellement, soit au cours de vies multiples, soit de façon continue, nos vampires ont donc eu tout le temps nécessaire pour construire leur propre société et leurs règles, et ce depuis le début du monde civilisé – voire un petit peu après –, à l’époque de l’Empire Romain. Ils ont été tellement habitués à leur tranquillité après la dernière et ancienne bataille contre Lucifer (contre lequel ils ont gagné, évidemment) qu’ils en ont oublié de le surveiller, se reposant un peu trop sur leurs lauriers… Les Vampires de Manhattan, c’est donc le quotidien des anges déchus, en particulier des plus jeunes : Theodora, Mimi, Jack, Bliss… qui doivent faire face à cette menace pour sauver les leurs. On les suit à travers de nombreux chapitres qui alternent les points de vue, et on découvre avec eux leur monde très glamour qui nous fait constamment rêver… On découvre leurs vies antérieures, leurs personnalités, leurs histoires de cœur, leurs habitudes… Et on s’attache irrémédiablement à eux, sans jamais pouvoir se décider sur notre personnage préféré ; personnellement, je les ai tous aimés, peut-être moins à certains moments, mais ils ont su toucher mon petit cœur de lectrice amoureuse de Bit-Lit, ils y sont entrés, et je suis sûre et certaine qu’ils n’en ressortiront jamais!

qgvr
Tomes 4, 5, 6 ❤

Au cours des 7 tomes brillamment menés par l’auteure, on découvre de nombreux éléments historiques qui sont tous plus passionnants les uns que les autres : l’Égypte Antique, l’Empire Romain, les colonies d’Amérique, la Renaissance, l’époque de Florence… Tout se mêle et se démêle au cœur du moment présent, lui donnant tout son sens, révélant des caractéristiques des personnages, des lieux. On comprend grâce à ces éléments que l’histoire passée donne toute sa profondeur à l’époque actuelle, et que ce n’est pas pour rien s’il s’agit là d’un des thèmes principaux de cette œuvre fantastique. D’ailleurs, une citation du tome 7, que j’ai trouvée très belle, l’indique clairement :

« Elle avait donc choisi la matière qui la fascinait le plus : l’histoire. Parce qu’on disait que ceux qui l’ignoraient étaient condamnés à la répéter, et vu ce qu’elle avait traversé, elle était motivée pour éviter cette erreur. »

Donc, en plus de nous plonger dans un monde extraordinaire, Les Vampires de Manhattan nous donne carrément une leçon de vie : que te faut-il de plus?

Le seul petit détail que je pourrais mettre dans la très courte liste des points négatifs, ce serait le fait que, parfois, l’auteure passe du coq à l’âne, et nous donne tellement d’informations à digérer d’un seul coup qu’il devient alors compliqué de s’y retrouver… Je pense notamment au dernier tome, où l’on retrouve un personnage qui n’était pas du tout présent dans le tome 6, et qui donc a vécu tellement de choses entre temps que rattraper son retard s’avère plutôt difficile… Mais bon, cela reste vraiment un DÉTAIL, et ne m’a pas du tout empêchée de prendre un maximum de plaisir au cours de ma lecture!

Que dire en conclusion? Eh bien, je pense qu’on va faire un petit récap’ rapide, histoire que tout soit clair et que tu n’aies plus AUCUNE excuse pour ne pas commencer cette série!

Pourquoi lire Les Vampires de Manhattan?
💟 Le bouleversement du mythe vampirique ;
💟 Les personnages attachants ;
💟 Les relations complexes et addictives ;
💟 Le côté historique ;
💟 Le côté glamour, luxueux, sexy.

Ma note

Quelle sera donc ma note pour cette série qui représente tant de choses pour moi et qui a su me tenir en haleine constamment pendant 7 tomes? Quel sera mon verdict pour ce page-turner qui m’a bouleversée, fait rire, espérer, trembler, pleurer? *roulements de tambour*

5
… Évidemment ~

Sur ce, je m’arrête là, en espérant avoir réussi à te convaincre de lire cette série de Bit-Lit qui vaut VRAIMENT le détour! Si jamais tu as envie d’en savoir plus, n’hésite pas à me contacter ~

Je te souhaite un joyeux Noël! 🎄

tumblr_mybuom2shv1skbvcfo1_500

Source : http://onceuponindecemberr.tumblr.com/

Sans titre-1

Publicités

4 réflexions au sujet de « coup de cœur ; Les Vampires de Manhattan (série), Melissa De La Cruz »

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s